Au début tout se passera bien. Tu surkifferas grave ta race jusqu’à ce que tout à coup…tu te surprennes à regretter les bisous piquants de Tante Augustine. Tu ne sais pas trop pourquoi mais tu te sens fatigué, seul et, pour parler franchement, un peu à l’ouest. Les anglophones appellent ce syndrome homesick, nous mal du pays. Te bile pas! C’est très courant et dans la plupart des cas — le taux de mortalité est statistiquement négligeable — ça passe.

 


Also published on Medium.

Laisser un commentaire